N°1 de la défiscalisation immobilière

Defiscalisation immobiliere : les conseils

Réduire ses impôts (ISR ou ISF) est une très bonne chose. Néanmoins, il est nécessaire de faire les choses correctement, en étant pleinement conscient des avantages, des risques et des conditions de la défiscalisation immobilière.

defiscalisation immobiliere
Il arrive que les investisseurs se fassent berner par des conseillers peu sérieux. Voici une liste de conseils qui vous aideront dans votre projet de defiscalisation.

 

1. Savoir choisir son bien

Lorsque vous souhaitez investir dans l'immobilier, il est nécessaire de choisir la bonne ville, un bien ayant une bonne situation géographique. Ce critère est primordial lors de la location de ce bien. Si vous souhaitez défiscaliser grâce à la loi Pinel ou la loi Malraux, sachez que le bien doit se situer dans une zone géographique précise.

Pour défiscaliser correctement et choisir le bon bien, il faut :

  • s'informer des prix locatifs du marché local
  • se renseigner sur le dynamisme du quartier et la qualité de vie : emploi, magasins, transports en commun, animation, écoles, espaces verts, espaces de loisirs, clubs de sport, etc
  • s'informer sur les éventuels travaux à venir (valorisation / dévalorisation du bien)
  • définir votre cible afin de bien choisir le type du bien

 

2. Savoir s'entourer

Comme dit précédemment, il est assez facile de se laisser berner, voire manipuler par des professionnels ayant peu de scrupules.

Pour un investissement immobilier réussi, il est nécessaire de s'entourer de professionnels de l'immobilier ou de spécialistes en gestion de patrimoine compétents, sérieux et fiables.

Pour se faire, demandez des avis autour de vous, regardez les avis sur internet, vérifier leurs références, leurs parcours scolaire et professionnel et les travaux déjà réalisés.

 

3. Savoir préparer sa déclaration fiscale

Afin de défiscaliser une partie de ses revenus, il suffit de cocher une seule case sur sa déclaration d'impôt.

Selon les lois de défiscalisation choisies, les documents à fournir pour la déclaration fiscale sont différents :

  • Loi Malraux : remplir le feuillet 2044 S et reporter les résultats obtenus sur la déclaration 2042. Ajouter la copie du bail, l'autorisation concernant les travaux et la copie du visa de l'architecte ayant réalisé les travaux.
  • Loi Pinel : remplir la déclaration CERFA 2044 EB la première année. Elle vous engage à louer le bien pendant 6 ans minimum. Il est également nécessaire de déclarer le bilan foncier de l'opération grâce au formulaire 2044 ou 2044-SPE. Ensuite, il faut reporter le bilan foncier de la déclaration SERFA 2042 et 2042C pour calculer ou reporter la réduction d'impôts.
  • Loi Censi Bouvard : remplir les deux formulaires 2041 GE et 2044 et les ajouter à la déclaration de revenus habituelle.
  • Loi Monuments Historiques : pour la première année, lors d'un premier investissement en Monuments Historiques, il faut envoyer un engagement de location nue de trois ans.
    Ensuite :
    • Si l'immeuble ne procure pas de recette : remplir la déclaration 2042 en "déductions diverses"
    • Si l'immeuble procure des recettes : déduire les charges foncières sur une déclaration 2044 S.
    • Si vous habitez l'immeuble : remplir les deux déclarations 2042 et 2044 S et cocher "Travaux et Monuments Historiques"

 

Recevoir une information détaillée

Nom

Code Postal

Téléphone

Prénom

Mail


Laisser un commentaire


Mentions légales