N°1 de la défiscalisation immobilière

Placement locatif : l’avantage d’un crédit immobilier in fine

Les taux actuels affectés à un projet immobilier sont en constante baisse. D’ailleurs, de nombreux investisseurs ne manquent pas de sauter sur l’occasion afin d’en tirer le maximum d’avantages.

Un grand nombre d’organismes spécialisés dans l’octroi de crédit immobilier existe désormais en ligne pour faciliter les démarches des investisseurs-emprunteurs. Néanmoins, une question demeure. Que choisir : un prêt immobilier classique ou bien un crédit immobilier in fine ?

 

placement locatif

 

La grande différence entre le prêt immobilier classique et le crédit immobilier in fine

Un investissement locatif suppose évidemment un apport financier conséquent. Bien que vous possédiez des fonds exceptionnels à mettre en gage, ou un budget de départ exceptionnel, renflouer votre financement vous permettra d’honorer vos frais d’acquisition foncière, vos dépenses en travaux de rénovation…

Le prêt immobilier classique vous facilite l’obtention de ce renflouement budgétaire amortissable sous des mensualités prédéfinies et à des intérêts engagés sous un taux fixe. Pour calculer le montant à payer mensuellement, votre gestionnaire de compte inclura en même temps le capital emprunté ainsi que les intérêts.

Le principe utilisé par le crédit in fine diffère considérablement de ce premier type de crédit. En effet, le remboursement du capital se fera seulement au terme du prêt immobilier. Et les mensualités ne sont généralement composées que des intérêts additionnés des frais d’assurance. Visiter ce site vous aidera certainement à mieux comprendre le principe.

 

Les avantages du crédit immobilier in fine sur le placement locatif

Dans l’optique d’acquérir un bien immobilier projeté pour devenir votre résidence principale, ou pour un projet dédié à la location, le prêt amortissable classique s’accompagne souvent de taux d’intérêt souvent bas. Des fois, vous pouvez même trouver des types de prêts avec des spécifications de prêt à taux zéro. De l’autre côté, le crédit immobilier in fine revient un peu plus cher. Pourtant, étant donné la somme minimisée à payer mensuellement, il convient parfaitement à vos revenus locatifs, et vos revenus fonciers en général. Les intérêts d’emprunts ainsi que les assurances demeurent les seuls impératifs à payer, et ils seront d’ailleurs entièrement soutenus par le loyer que vous percevrez. Le reste de votre capital pourra aisément renforcer votre budget de rénovation, d’aménagement ou d’embellissement de votre résidence.

De plus, le prêt immobilier in fine bénéficie également d’une réduction majeure d’impôt. L’État français autorise notamment le prélèvement des intérêts sur les revenus locatifs. Ce qui fait de cette formule la plus conseillée pour les personnes soumises à un impôt de solidarité sur la fortune. Ce dispositif permet d’alléger considérablement les charges fiscales.

Le crédit immobilier in fine existe sous deux conditions spécifiques. Selon votre choix, vous pouvez opter pour le prêt à taux fixe ou à taux variable. Et n’oubliez surtout pas que pour en bénéficier, l’inscription à une assurance vie demeure une obligation des banques et des institutions spécialisées en crédit afin de garantir la solvabilité du crédit.

 

Recevoir une information détaillée

Nom

Code Postal

Téléphone

Prénom

Mail


Laisser un commentaire


Mentions légales